• Eloge de l'imperfection

    Dans une chronique de Jean-Michel GROULT dans "Mon Jardin et ma maison", l'auteur constate que la manie du propre a envahi nos jardins, tournant parfois à l'obsession de la netteté.

    Notre jardin n'est vraiment pas dans cet esprit et nous continuerons dans cette voie. Et tant pis pour les pointilleux, les "je veux du net", et les mauvaises herbes sauvages. 

    Vive le jardin vivant et la savante négligence.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :