• Situation antérieure : 

    La terrasse orientée sud a été plusieurs fois modifiée, pas en terme de surface, mais dans son revêtement.

    Des carrelages en grès étirés non gélifs avaient été installés dans un premier temps. Ces carrelages étaient très glissants par temps de pluie.

    Remplacement, il y a +/- 10 ans par des klinkers ou pavés de bèton 10 * 10 cm sur 6 cm de haut.

    Très jolis quand ils sont nouvellement placés, mais quelle poisse après quelques années.

    Seul avantage, ils ne sont pas glissants, mais les joints se remplissent de terre et d'herbes folles.

    C'est très bucolique, mais pas très simple à gérer.

    Un peu comme pour les vérandas ; on vous vend la véranda, puis le volet roulant extérieur pour protéger du soleil etc..

    Les klinkers c'est pareil ; le klinker puis le sable soi-disant anti-herbe, puis le produit hydrofuge, puis l'anti-mousse, puis l'hydronettoyeur haute pression ..qui fait tout baldinguer.

    ALORS QUE FAIRE ???

    Nouvelle terrasse ( 1er épisode )


    votre commentaire
  • Les plus petits, mais pas les moindres...

    Donnons le gîte à nos aides jardiniers les plus précieux.

    A partir d'un nichoir en cordes ( chanvre ou ???) acheté chez oh green entre 3 et 4 €, en forme de goutte d'eau, et des surplus de parquet de chêne.

    Le plus important est de le placer à un endroit inaccessible au plus redoutable des prédateurs de la faune ailée, le chat...

    Toit protégé par une ardoise et par de l'huile de lin colorée aux pigments noirs.

    En le fabriquant maintenant, il aura le temps de sécher complètement et de ne plus sentir l'huile de lin+thérébentine.

    Cette peinture est économique et la moins polluante à nos yeux.

    Si vous en connaissez d'autres, on est preneurs.

    Nos aides jardiniers

    Nos aides jardiniers


    2 commentaires
  • Comment remplacer ces 3 arcades par d'autres et, si possible à un prix plancher. Une seule arcade de ce type coûte approximativement 70 €.

    Donc, après réflexions, discussions etc.. choix de piquets en chataignier ( bois durabilité II ) avec liaison par fer à béton de 8 ou 10 mm.

    Coût pour les piquets achetés chez Leboutte  ( à Bourdon près de Marche) 6 € pour les 6 à 8 cm de diamètre en 2,5 m

    Ces piquets ont simplement été enfoncés, vissés entre eux , puis reliés par fers à béton, au moyen de percement à travers les piquets.

    Voilà le résultat à deux époques.

     

     

     


    4 commentaires
  • Début 2014, les 3 arcades en bois traité autoclave, déjà maintes fois rafistolées, devaient impérativement être changées.

    Elles avaient été installées en 2005, en fixant les pieds au sol avec du béton ( pas bien ....!!)

    Ces arcades servent de support à plusieurs rosiers et clématites.

    Voilà leur situation en 2013.

    Renouvellement de 3 arcades


    3 commentaires

  • 2 commentaires